DEFR

Tremblement de terre au Népal

Pays en ruine

 

 

Famille devant maison avec le logo du réseau d'espoir
AVC

En milieu de journée du 25 avril, un violent tremblement de terre a secoué le Népal. Plus de 8'700 personnes sont mortes et 500'000 maisons ont été détruites.

  

Après l’aide d’urgence, la reconstruction de maisons solides avant l’arrivée de la mousson était un élément importante de notre action. Ceci offrait à la population une situation un peu plus confortable que des huttes rapidement montées à partir de ruines.

 

L’aide

La construction de bâtiments sûrs utilisables à long terme prend du temps. Mais il y avait des solutions pragmatiques. Les gens ont installés des maisons provisoires en bambou qu’ils ont recouvert de tôle ondulée livrée par notre partenaire sur place. Après la mousson, les mûrs ont été consolidés pour devenir une maison permanente.

Ensuite, l’approvisionnement en eau était une priorité. Beaucoup de puits et de sources ont été bouchés ou enterrés. Douze personnes au Népal ont été formées par un expert en filtres biologiques. Plus de 2000 familles de cinq districts ont reçus un filtre à eau pouvant traiter jusqu’à 80 litres d’eau potable par jour.

Beaucoup de gens sont traumatisés par le séisme. Peur de la mort, perte d’un proche et images de corps mutilés. Une formation en accompagnement des traumatismes a démarré. 250 personnes ont été formées en relation d’aide et transmettre leur savoir dans leur région.

 

 

Transport de tôles ondulées (AVC)
Abris pour la saison des pluies (AVC)
Filtre biologique à sable (AVC)